Remonter la pente en investissant en Chine |

Site d'un fan des pommes et de high tech

Remonter la pente en investissant en Chine

Avec le recul de ventes de ses Smartphones, Apple cherche tous les moyens pour se remettre en forme. Ainsi, il a investi 1 milliard USD dans l’entreprise chinoise, Didi Chuxing, un des concurrents d’Uber. L’objectif est d’abord de regagner la confiance de la Chine, un marché non négligeable. Au-delà de cet investissement, l’avenir d’Apple mise aussi dans d’autres secteurs : l’automobile et les services.

Au début du mois d’avril, Apple a constaté la première baisse de son chiffre d’affaires en 13 ans. Malgré les quelque 4.9 milliards USD investis (ces 6 derniers mois) dans le secteur de la R&D, il devient évident que la marque à la pomme a des difficultés à trouver un produit qui puisse surpasser l’iPhone. Avec la décroissance des ventes d’iPhone et d’iPad ainsi que le manque d’intérêt des consommateurs pour l’Apple Watch, les investisseurs sont soucieux.

Mais le PDG de la marque affirme trouver la solution : investir 1 milliard USD chez Didi Chuxing, concurrent d’Uber. Dans cette stratégie, beaucoup pensent qu’il s’agit d’un geste politique visant à reconquérir ce vaste marché chinois où Apple a accusé une baisse de 26% sur ses ventes au dernier trimestre. Autre coup de massue, la Chine a interdit l’usage des services iBooks et iTunes Movies sur son territoire. Mais au-delà d’une simple décision politique, l’investissement d’Apple est très symbolique. C’est en effet la première fois qu’une entreprise investit un tel montant juste pour avoir une part minoritaire au sein d’une société technologique. De plus, il faut souligner que Didi Chuxing n’est pas réellement stable, malgré les affirmations de ses dirigeants. Certainement, l’entreprise a accusé une perte de 1 milliard USD en 2015.

À part cet investissement, Apple mise également sur les services (App Store, iCloud, Apple Music…). Dans cela, Didi Chuxing parait être un bon levier pour déployer ses solutions. Sur le long terme, l’entreprise chinoise se montrerait un bon partenaire avec ses 300 millions d’utilisateurs et ses 11 millions de trajets quotidiens. Mais beaucoup pensent que l’investissement permettrait à Apple de préparer le terrain pour le déploiement de ses véhicules autonomes (Projet Titan).

À l’inverse d’Alphabet qui a acheté plusieurs monospaces Fiat afin de renforcer la flotte Google Cars et Uber qui fait circuler ces véhicules autonomes, Apple reste discret. Mais elle pourrait prochainement officialiser son arrivée dans le secteur automobile.


Post a Comment